Surveillance et complications

Surveillance après l’opération

Dès le jour de l’intervention, l’opéré doit commencer un traitement local qui consiste à instiller deux collyres. Le premier est un antibiotique pour prévenir toute infection et le second est un anti-inflammatoire. Ces gouttes doivent être instillées à quelques minutes d’intervalles, trois fois par jour, pendant un à deux mois.
Attention la plupart des collyres ne se conservent pas au-delà de 15 jours.
Il est aussi habituel de garder une coque de protection sur l’œil opéré pendant les premières nuits.
Une consultation de contrôle est prévue le lendemain de l’opération, ainsi qu’une deuxième une semaine plus tard.
Enfin, ce n’est qu’un mois après l’opération que le médecin pourra juger des résultats visuels définitifs et prescrire si besoin des lunettes.

Complications

Comme tout acte chirurgical, l’opération de la cataracte peut être la cause de complications. Il n’existe pas de chirurgie à risque zéro.
Celles-ci peuvent apparaître rapidement suite à un problème survenu pendant l’opération ou apparaître secondairement sans cause réellement identifiée dans les jours qui suivent l’opération.
Les risques les plus courants sont :

  • l’œdème de cornée (disparaît souvent rapidement)
  • les infections (nosocomiales ou pas) parfois graves imposent de bien suivre les traitement pré et post opératoires à base de collyres antibiotiques qui vous seront prescrits. Elles guérissent souvent sans séquelles lorsqu’elles sont prises à temps (d’où l’importance d’un bon suivi post opératoire). Ces infections apparaissent plus volontiers sur certains terrains favorisants (diabétique, défenses immunitaires affaiblies…)
  • les inflammations,
  • le déplacement de l’implant,
  • le décollement de rétine (grave, survient plus souvent en cas de myopie),
  • et les hémorragies.

Les suites opératoires

Des effets secondaires peuvent apparaître suite à l’intervention. Ils ne sont cependant, ni inquiétants, ni signe d’un échec au cours de l’opération :

  • L’œil peut être rouge.
  • La vision est souvent encore floue le lendemain de l’opération mais s’améliora en quelques jours.
  • On peut ressentir une gêne assimilée à un corps étranger dans l’œil.
  • Dans de rares cas, le patient peut ressentir une douleur pendant les heures suivant l’opération, qui disparaîtra rapidement. Une petite sensibilité de l’œil reste tout à fait normale pendant la cicatrisation.

Les anciennes lunettes peuvent être réutilisées provisoirement. Si le verre du côté opéré gêne la vision, il faut le remplacer provisoirement par un verre neutre chez l’opticien.
Il faudra dans un 2ème temps remplacer le verre correcteur ancien, mais il faut généralement attendre 4 semaines que l’œil soit bien cicatrisé afin de pouvoir changer le verre.

 

4 réflexions au sujet de « Surveillance et complications »

  • 20 novembre 2015 à 17 h 32 min
    Permalink

    J’ai été opéré de la cataracte, première intervention le 21O9/2015 oeil droit, deuxième intervention le 6/10/2015 oeil gauche depuis lors, cet oeil est constamment larmoyant c’est très gênant car je ne connaissais pas ce problème avant l’opération. Mon ophtalmologue qui m’a revu le 18/11/2015 a bien entendu essayé de me rassurer en me disant que tout était correct après examen mais, je ne suis pas vraiment convaincu et demeure toujours inquiet. Merci par avance pour un autre éclairage et mes sinçères salutations..

    • 20 novembre 2015 à 17 h 48 min
      Permalink

      Bonjour, Est-ce normal qu’un oeil opéré pour cataracte soit constamment larmoyant au point d’en être gênant depuis quatre semaines après l’intervention.
      Remerciements et salutations.

      • Docteur Marc CHEMLA
        29 novembre 2015 à 13 h 27 min
        Permalink

        Ça peut arriver
        Ça finit généralement par s arranger

    • Docteur Marc CHEMLA
      29 novembre 2015 à 12 h 11 min
      Permalink

      Le larmoiement n’est pas une complication grave
      La vision à t elle bien remontée ?

Les commentaires sont fermés.