Glaucome à angle ouvert

Dans la majorité des cas, ce type de glaucome se forme lentement sans causer de symptômes, sur une période de temps allant de 10 ans à 20 ans. L’« angle » dont il est question est celui formé par la jonction entre l’iris et la cornée. On l’appelle l’angle irido-cornéen et dans cette forme qui est la plus fréquente, l’angle est ouvert.

Habituellement, les deux yeux sont atteints.

Un des signes précurseurs importants est la hausse graduelle de la pression (hypertension oculaire) à l’intérieur de l’œil. Normalement, celle-ci ne devrait pas dépasser 21 millimètres de mercure (mmHg).

La pression intraoculaire est mesurable soit au tonomètre de Goldman soit au tonomètre non contact qui émet un petit jet d’air sur l’œil.

Le plus souvent cette hypertension passe inaperçue et constitue une découverte fortuite lors d’un contrôle de routine.

Parfois dans certains cas, en particulier lorsque la pression oculaire est très élevée (au-delà de 30 mmHg), il est possible de ressentir des maux de tête, des douleurs oculaires irradiant dans l’arrière de la tête, de percevoir un brouillard visuel ou des halos colorés devant les lumières vives. Mais cela reste relativement rare.

Les principaux facteurs de risque du glaucome sont les antécédents familiaux de glaucome, la myopie, le diabète, l’hypotension artérielle (l’inverse de l’hypertension), et certaines maladies évocatrices de spasmes des vaisseaux (migraines).

2 réflexions au sujet de « Glaucome à angle ouvert »

  • 24 janvier 2015 à 12 h 28 min
    Permalink

    bonjour,
    depuis huit jours je suis soignéé pour une uveite.
    avant j’etais suivie pour la pression de l’œil et un glaucome ouvert par le medicament azarga .
    jeudi dernier ma tension oculaire était de 36 œil droit.
    donc je suis un traitement avec dexafree.
    atropine,trusopt et azopt et zelitrex apres une sinusite purulente voila dix ans j’ai contate l’herpes .

    qu’en pensez vous que me conseillez vous.

    • Docteur Marc CHEMLA
      27 janvier 2015 à 17 h 51 min
      Permalink

      bonjour
      votre cas est trop complexe pour etre traité par echange de mail
      il faut un suivi ophtalmologique régulier
      remettez vous en à votre ophtalmo habituel qui connait surement bien votre dosssier
      cdlmt

Les commentaires sont fermés.