Procédure pour être opéré

Indications

Le but de la chirurgie est de permettre aux patients atteints de myopie, d’hypermétropie, d’astigmatisme ou de presbytie de se passer de correction – lunettes ou lentilles – et ce, de façon définitive.

Le lasik est indiqué dans les cas suivants :

– Myopie inférieure à 12 dioptries *
– Hypermétropie inférieure à 6 dioptries *
– Astigmatisme inférieur à 6 dioptries *
– La Myopie ou anomalie réfractive doit être stabilisée
– Age supérieur à 20 ans.

Le choix exact de la procédure lasik incombe au chirurgien en fonction de votre cas.
* : Attention il s’agit de dioptries et non de dixièmes d’acuité visuelle.

Quelle est la différence entre acuité visuelle en dixièmes et correction en dioptries ?

 L’acuité visuelle se mesure sans correction. Avec correction, elle s’exprime en dixièmes ou en d’autres unités internationales.

La correction visuelle s’exprime en dioptries, c’est le nombre de dioptries qu’il faut vous ajouter pour corriger au mieux votre vue et donc vous donner votre meilleure acuité : 10 dixièmes le plus souvent, parfois moins, rarement plus.

L’examen pré-opératoire dit « d’éligibilité »

Les examens pré opératoires peuvent varier d’un chirurgien à l’autre.

De façon générale la procédure pratiquée par la majorité des spécialistes

  1. Un examen préopératoire complet qui comprend l’acuité visuelle mesurée très précisément ainsi que l’évaluation de la correction dioptrique à rectifier sous cycloplégiques (collyre qui dilate la pupille et bloque momentanément l’accommodation qui pourrait fausser cette évaluation).
  2. Examen à la lampe à fente, prise de tension oculaire et FO (fond d’œil).
  3. Une topographie cornéenne à l’Orbscan associée à une pachymétrie (mesure de l’épaisseur cornéenne – examens indolores).

Cette consultation dure environ 1 heure et permet de s’assurer de l’éligibilité au lasik.
Venir sans lentilles depuis 48h, en apportant vos lunettes et vos références de lentilles.
En fin de consultation, il sera remis au patient un devis destiné à sa mutuelle, une notice d’information ainsi que les recommandations d’usage.

Tarif consultation préopératoire pratique par la majorité des praticiens : 75 euros. Non remboursé par la Sécurité Sociale, mais qui peut l’être par les Mutuelles selon les conditions de votre contrat. Une facture vous sera remise.

Le coût de l’opération

Nos tarifs sont étudiés et adaptés selon le cas individuel et selon la méthode employée :

– Lasik Classique (Microkératome Moria à usage unique) :
Lasik Classique (découpe du capot au Micro Kératome One Use Plus) : A partir de 2 000 euros. Employé chaque fois qu’il est possible, c’est à dire le plus souvent.

La découpe précise, la qualité du volet parfaite (attestée en notre Centre par des controles avec l’OCT RTVue dont la précision de 5 microns est agréée par la FDA americaine). Les capots sont aussi fins que ceux du femto.

Nous pensons qu’entre des mains expérimentées, il donne des résultats comparables au femto en terme de fiabilité, de qualité de capots et de meilleurs résultats en terme de confort pour le patient pendant l’intervention et en terme de rapidité de récupération et de qualité visuelle.

– Laser Femto seconde :
Lasik Classique (découpe du capot au Micro Kératome One Use Plus) : A partir de 2 600 euros.

Il est particulièrement recommandé dans un certain nombre de cas :

Les cornées de formes et dimensions particulières détectées à l’examen préalable,
Les patients qui, influencés par la forte pression marketing, le demandent expressément.
Enfin, certains patients eux mêmes, du fait de la panique que leur inspire la perspective de toute intervention, à fortiori sur les yeux, se laissent rassurer par le supplément financier qui leur est demandé se disant » je paie plus cher donc c’est forcément mieux ».
Ce supplément financier qu’ils consentent ayant ici valeur d’obole expiatoire pour augurer d’une opération réussie, ou plus simplement, de vecteur de transfert d’une angoisse corporelle vers une inquiétude financière dont la gestion est plus aisée.

PKR : A partir de 1 600 euros mais elle n’est pratiquement plus pratiquée en notre centre au profit de la trans PKR beaucoup plus moderne.

TransPKR : a partir de 2 200 euros avec option SmartPulse sur le laser Amaris 1050 RS

La TRANSPKR spécialité de notre Centre est la seule opération sans découpe et sans contact avec l’oeil du patient. C’est la technique sécuritaire par excellence sachant que par principe le risque zéro n’existe pas en chirurgie.

Epi-Lasik : A partir de 2 000 euros

En conclusion, prévoyez un forfait de l’ordre de 1600 à 2600 € hors cas particuliers ou une tarification supplémentaire pourra être proposée. Le devis exact et définitif sera remis à l’issue de la consultation d’éligibilité.

Ces tarifs peuvent varier selon les opérateurs et dans des situations bien précises, telles que presby-lasik, exigence particulière du patient, opération plus compliquée notamment du fait de séquelles cornéennes ou lors de reprises d’autres interventions précédemment pratiquées (Kératotomie radiaire…).
Supplément traitement personnalisé 100 € par œil.
Le type du traitement recommandé par le chirurgien sera en fonction du défaut visuel du patient. Il dépend également des examens de topographie cornéenne qui seront réalisés lors de la visite préalable.
Les honoraires feront l’objet d’un devis remis par votre chirurgien après la visite pré-opératoire. Ils incluent les honoraires chirurgicaux, le forfait salle d’opération à payer directement sur place à la Clinique (par chèque séparé), la surveillance post opératoire pendant 3 mois et les retouches pendant 6 mois.

Le règlement s’effectue le jour de l’opération.
En cas de nécessité des facilités de paiement peuvent être déterminées avec la direction administrative du Centre.et l accord de votre chirurgien

 

Le remboursement de la chirurgie réfractive par les Mutuelles:

Devant le succès de ces opérations de chirurgie réfractive, la plupart des Mutuelles proposent maintenant une participation au coût parfois appréciable. Le montant du remboursement par œil varie en fonction de nombreux critères. Il est également extrêmement variable selon chaque Mutuelle, pouvant aller de quelques Euros seulement à plusieurs centaines d’Euros pour d’autres. Il convient de se renseigner auprès de votre Mutuelle des conditions de prise en charge de cette chirurgie.

Lire l’article sur les Mutuelles

Le contrôle post-opératoire

Il est indispensable, pour s’assurer que tout va bien.
Généralement les patients dont revus à J+1 et J+7.mais cela dépend des cas et des opérateurs.