Décollement de rétine

Les facteurs favorisants :

Antécédents d’opération sur la cataracte,

Myopie,

Traumatisme oculaire,

Parfois sans cause ni facteurs favorisants particuliers.

 

Mécanisme

La plupart des décollements rétiniens débutent par un déchirement de cette dernière permettant au liquide vitréen de pénétrer sous la rétine, décollant cette dernière. Ces déchirures sont souvent conséquence d’un vieillissement normal de l’œil, avec un détachement du vitré de la rétine et sont, la plupart du temps, sans importance. Ces décollements vitréens sont particulièrement fréquents chez la personne âgée myope.

 

Symptômes :

Ils sont variables, parfois très discrets parfois très alarmants.

Ils comportent phosphènes, éclairs, mouches volantes, diminution du champ visuel, baisse brutale de l’acuité.

 

Diagnostic :

Devant ces symptômes il convient de consulter rapidement un Ophtalmologiste car seul l’examen approfondi du fond de l’œil et de la périphérie rétinienne permettra de distinguer un décollement postérieur du vitré (parfaitement bénin) d’une déchirure ou d’un décollement de rétine qui requiert une prise en charge urgente.

 

Traitement :

En cas de déchirure une photo-coagulation au laser autour de la déchirure permet de faire un barrage et d’empêcher ainsi un décollement futur.

Si le décollement est constitué, le traitement est plus complexe, de type chirurgical, le résultat final étant inconstant, d’autant plus si la macula a été touchée et que la réparation a été tardive.

 

Il existe trois types de chirurgie :

Le cerclage oculaire dirigé permet la réapplication de la rétine par compression externe du globe oculaire. Cette technique ne nécessite pas l’ouverture de l’œil. C’est une technique efficace dans plus des trois-quarts des cas. La complication la plus fréquente reste la récidive du décollement.

La vitrectomie consiste, après ouverture de l’œil, à retirer une partie du vitré qui tend, par sa rétraction, à tirer sur les bords de la déchirure. Le vitré extrait est remplacé par un gaz résorbable. La cicatrisation est dirigée par un positionnement de la tête pendant les quelques heures suivant l’intervention.

Le résultat de l’intervention est généralement satisfaisant.

La rétinopexie pneumatique consiste à injecter un gaz ou un gel dans l’œil permettant la ré-application de la rétine qui doit être dirigée par une orientation correcte de la tête.

C’est une technique simple avec peu d’effets secondaires. Elle n’est cependant pas adaptée à de larges décollements.

Elle peut être suivie ou associée par les deux autres techniques en cas de résultats insuffisants.

Il importe également en cas de myopie de faire pratiquer à titre préventif par l’ophtalmologiste des examens du fond de l’oeil et de la périphérie rétinienne afin de dépister les lésions débutantes (trous, déchirures de la rétine) qui peuvent être aisément traitées par photocoagulation rétinienne évitant ainsi un décollement ultérieur de pronostic plus sévère.

6 réflexions au sujet de « Décollement de rétine »

  • 27 novembre 2015 à 21 h 17 min
    Permalink

    Bonjour j’aimerais savoir si le décollement du vitré peut arriver avec des essais de lentilles de contact j’avais les yeux trop secs je devais mettre des larmes, je peux porter mes lentilles quand même???? mon ophtalmo me dit oui elle m’a fait une ordonnance pour des gouttes et un médicament que je dois prendre tous les jours 2 gélules pendant 3 mois et quand je lui ai demandé si cela continue, elle me répond oui mais il faudra vous habituer à vivre avec, je n’avait pas de soucis avant d’essayer des lentilles de contact, pouvez-vous me répondre. merci je prends des gouttes d’ indocollyre,1 goutte 3 x par jour et des gélules de vitrécor à raison 1 gélule mon ophtalmo m’avait prescrit 2 comprimés, mais la pharmacie me dit non se sont des gélules et vous devez respecter du fabricant qui lui prescrit 1 gélule ;

    • Docteur Marc CHEMLA
      29 novembre 2015 à 12 h 12 min
      Permalink

      Pas de contre indication aux lentilles malgré décolleté vitré

  • 2 février 2016 à 10 h 40 min
    Permalink

    Bonjour Docteur, espérant avoir une réponse de votre part..
    J’ai eu plusieurs séances de laser argon pour consolider les zones sensibles au niveau de la retine..depuis ma dernière séance j’ai beaucoup plus de corps flottants accompagner d’éblouissement de petits flahs avec des points noirs brillant… Est ce normal de toujours voir ce genre de chose 4 mois après le laser ? Je suis vraiment a bout.. Merci pour votre réponse

  • 13 mars 2016 à 10 h 07 min
    Permalink

    Bonjour j’ai 28 ans avec des rétines fragiles qui ont été traitées cas par cas au laser, je dois faire plusieurs soins dentaire plus implant.. Je voulais savoir si peut y avoir des complications au niveau des yeux ? Car tout le monde n’est pas d’accord à ce sujet. Merci

    • Docteur Marc CHEMLA
      14 mars 2016 à 22 h 19 min
      Permalink

      Il faut vérifier vos rétines au verre de goldman
      Si elles sont saines pas de problème

      • 14 mars 2016 à 22 h 30 min
        Permalink

        quand vous dites saine ? Car on a déjà fait plusieurs séances de laser sur la périphérie des deux yeux ? Merci

Les commentaires sont fermés.